/medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_001_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_002_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_003_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_004_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_005_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_006_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_007_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_008_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_009_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_3/archives/lettres_soldats_jpg/BDIC_FD_1854_08_010_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 471 médias

Carnets de soldats allemandsAutre titre : Souvenirs de soldats

  • Cote :

    F delta 1854/08

  • Date :

    1914 - 1915

  • Description physique :

    Importance matérielle : ; 1 dossier

    Particularité physique : Nombre de parties : 18

  • Producteur : Aage
  • Présentation du contenu :

    Notes sur le contenu : Il s'agit d'un ensemble de 11 carnets saisis sur des soldats allemands prisonniers de guerre. Tous ces soldats ont été faits prisonniers très tôt (dès la fin de l'année 1914 pour la plupart). Les lieux de détention en France sont parfois indiqués (Lorient, Coëtquidan, etc.). Dans la majorité des carnets, un passage au moins a été traduit en vertu de l'intérêt qu'il présentait pour les autorités militaires françaises. Un traducteur, qui pourrait être le traducteur de l'ensemble du lot, est mentionné dans l'un des carnets : il s'agit d'un certain L. Jérôme. Plusieurs carnets comportent une certification selon laquelle l'auteur des notes s'y trouvant est bien celui indiqué sur le carnet (la date de certification constitue alors généralement la date ultime présente dans le carnet). Certains carnets consistent en un journal des opérations de guerre, d'autres contiennent des indications sur les conditions de captivité de leur auteur, d'autres enfin contiennent des poèmes, dessins, chansons, des lexiques français-allemand, etc. Tous les carnets sauf un sont numérotés (parfois de plusieurs façons), ces numérotations sont probablement antérieures à leur arrivée à la B.M.G. Des chiffres bleus en particulier apparaissent sur chacun d'entre eux : ces numéros sont indiqués ci-dessous, afin d'identifier plus facilement les carnets. - Carnet « n°70 » du soldat allemand Karl Eisenecker « réserviste au 109e Régiment de Grenadiers ». [carnet 17cm sur 11 cm]. Un passage traduit. 4 septembre 1914 au 1er juin 1915.- 2p.- Carnet « n°88 » du soldat Hermann Dapper. [carnet 17cm sur 11 cm]. Deux passages traduits. 23 août 1914 au 7 avril 1915.- 3p.- Carnet « n°94 » du soldat Joseph Hippeli. [carnet 15cm sur 9 cm]. Un passage traduit. 2 août 1914 - 8 mai 1915.- 2p.- Carnet « n°127 » du soldat Auguste Peckmann, « soldat dispensé, 2e régiment d'infanterie de Hanovre ». [carnet 15cm sur 9 cm]. 31 août 1914 à 1915.- 1p.- Carnet « n°142 » du soldat réserviste 1ère classe Ernst Harmisch « de la 4ème ambulance », prisonnier de guerre dès novembre 1914 au camp de Coëtquidan. [carnet 16cm sur 9,5 cm]. La couverture indique « quelques passages traduits » mais ceux-ci ne figurent pas dans le carnet et donne le nom du traducteur : L. Jérôme. Août 1914 à 1915.- 1p. - Carnet « n°144 » du soldat Gustave Else, prisonnier de guerre à Lorient. [carnet « de notes » contenant un calendrier français (1914), 9cm sur 14,5cm]. 3 août 1914 au 11 janvier 1915.- 1p.- Carnet « n°149 » du soldat Ernst Jenning, prisonnier de guerre à Lorient. [carnet 14,5cm sur 9,5 cm]. Un passage traduit. 1914 à 1915.- 3p.- Carnet « n°171 » du soldat Emil Börnish. [agenda allemand, 16cm sur 10 cm]. 1914 à 1915.- 1p.- Carnet « n°187 » du soldat Schroëder. [agenda allemand 1915, 16cm sur 10 cm]. 14 septembre 1914 à 1915.- 1p.- Carnet « n°190 » du soldat Felix Schimanski. [carnet 16cm sur 9,5 cm]. Le document est composé de deux ensembles : le carnet proprement dit et un journal rédigé au crayon sur des feuilles détachées. 3 octobre 1914 au 12 février 1915.- 2p.- Carnet [sans numéro, 17cm sur 11 cm] du soldat Hans Lücke, rédigé en captivité à Belle-Ile-en-Mer à partir du 3 novembre 1914.-1p.

  • Mots-clés