Affiches-textes russes de la Révolution d'octobre
Le 09/04/2015 à 18h19 par Frederique Joannic-Seta
Résumé

Le billet de cette semaine, consacré aux affiches-textes de la Révolution russe, vous invite à replonger dans les origines des fonds slaves de la BDIC... Autour d'un fonds de 59 documents de propagande bolchévique, c'est aussi le rôle des collecteurs de la BDIC en Russie, comme le baron de Baye, que nous vous proposons de découvrir.

Accompagnée d'une liste manuscrite numérotée des pièces, cette série d'affiches-textes regroupe 59 documents de propagande bolchévique édités par des organismes ou administrations bolchéviques : affiches textuelles, tracts, décrets, bulletins isolés vendus au numéro... Quelques documents émanent aussi de fractions politiques dans l'opposition.

 

 

L'intérêt de ce fonds est de donner un aperçu de l'affermissement progressif, entre 1917 et 1920, du jeune pouvoir bolchévique, à travers sa gestion politique des évènements extérieurs et intérieurs survenus durant la période : notamment la question de la paix avec l'Allemagne, sur fond de guerre civile (armées blanches), de crise économique, d'instabilité sociale et de luttes factionnelles au sein des instances bolchéviques concernant la signature du traité de paix de Brest-Litovsk auquel les socialistes-révolutionnaires de gauche sont, plus particulièrement, opposés ; opposition des SR ; guerre russo-polonaise...

 

 

 

Ainsi, le document présenté ci-dessus [GF Delta 4/45], s'inscrit dans la période cruciale de concrétisation de l'autodétermination de la Grande Russie qui tarde, alors que les gouvernements populaires de l'Ukraine, de la Finlande, de la Sibérie, du Caucase ont déjà été élus. Dans la perspective de la tenue du Congrès plénipotentiaire des Grands-Russiens, déterminant sur ce point (21 janvier 1918, Moscou), ce document du Groupe ouvrier de l'Union grand-russienne ("Grande ligue russe", selon le baron de Baye) appelle à impulser l'organisation d'élections au sein des Soviets et des Comités d'usines afin que leurs représentants, sans distinction de partis, soient mandatés pour y assister. 

 

La mise en ligne de cet ensemble est aussi l'occasion de rendre hommage au Baron de Baye (1853-1931).

Autodidacte, passionné par l'archéologie et à l'origine de plusieurs découvertes dans la Marne, celui-ci porte ensuite son intérêt sur l’Empire russe où il fait de nombreuses fouilles et collecte témoignages et photographies, dans une logique ethnographique. Pris au piège du déclenchement de la Première Guerre mondiale, le baron de Baye est retenu en Russie. Il devient alors l'un des "missionnaires" chargés de collecte documentaire en Russie par le Ministère de l'Instruction publique, pour le compte de la Bibliothèque-Musée de la guerre (BMG) : dans le cadre de sa mission, il sera actif jusqu'en 1918 et 9 pièces parmi celles présentées aujourd'hui portent la marque de son envoi.

 

Claire Niemkoff et Frédérique Joannic-Seta

 

Consulter le fonds d'affiches-textes

 

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 09/04/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 19/03/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 12/03/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 02/03/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 08/06/2015 par Frederique Joannic-Seta