Le Cimetière de Châlons
Le 02/02/2015 à 16h55 par Frederique Joannic-Seta
Résumé

Parmi les oeuvres que vous avez pu (re)découvrir lors l'exposition Vu du front, figure Le Cimetière militaire de Châlons de Félix Vallotton. Achetée à l'artiste en 1919, cette oeuvre est considérée comme l'une des représentations les plus saisissantes de la mort de masse pendant la Grande Guerre. 

Trop âgé pour combattre, Félix Vallotton (1865-1925) décrit son désarroi dans son journal au fil des mois. En juin 1917, il obtient de participer aux missions d'artistes aux armées et fait quelques croquis à proximité  du front. Soumis à des délais très brefs, il réalise avec difficulté plusieurs toiles au mois de juillet. Ses "toiles de guerre" sont exposées en octobre 1917 au Musée du Luxembourg avec celles d'autres peintres missionnés.

 

Insatisfait, après avoir rempli ses obligations vis-à-vis de l'Etat, il continue à travailler sur ce thème, s'appuyant sur des croquis datant de sa mission.

 

Le 28 novembre 1917, il note dans son journal : "Terminé un souvenir du cimetière militaire de Châlons, je voulais noter cette expression parfaite du carnage mathématique qui est notre ordinaire depuis trois ans".

Caroline Fieschi

 

 

Félix Vallotton, Le cimetière militaire de Châlons, 1917. OR F1 60.

 

Retrouvez l'oeuvre numérisée de Félix Vallotton

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 12/03/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 16/03/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 02/03/2015 par Frederique Joannic-Seta
Le 24/02/2015 par Frederique Joannic-Seta